Menu

mercredi 28 septembre 2022
Etape 5
Gueugnon   Saint-Vallier

Type CLM par équipe
Distance 28 km
Dénivelé +390 m
Direct vidéo
Etape 4
Distance

28 km (17 mi)

Dénivelé

+390 m (1 280 ft)

Départ

Gueugnon

 14h30
 Place de l'église (Google Maps)
Arrivée

Saint-Vallier

 16h18 (estim.)
 Rue Gambetta, 71230 Saint-Vallier (Google Maps)
Descriptif
Cette année le contre la montre par équipes intervient relativement tard. Handicap pour certains, opportunité pour d’autres ? Sur ce chrono entre Gueugnon et St Vallier les équipes de rouleurs pourront emmener des gros braquets mais attention aux quelques reliefs de Saône et Loire qui durcissent le parcours.
Vidéo en direct Dès 14h20
  • Facebook
  • Youtube
Vidéo en différé
Pas de point d'intérêt sportif
n/d
Profils & cartes
Classement de l'étape
Top 5
Coureur Temps
Allemagne
Belgique
Norvège
4 Grande-Bretagne
5 Pays-Bas
Classement général
Top 5
Coureur Temps
Michel HESSMAN (GER)
2 Thomas GLOAG (GBR)
3 Hannes WILKSCH (GER)
4 Luis LUHRS (GER)
5 Georg STEINHAUSER (GER)
Maillots distinctifs & Prix
  •  Maillot jaune 
    Michel HESSMAN (GER)
  • Maillot blanc à pois rouges  
    Mats WENZEL (LUX)
  • Maillot vert 
    Casper VAN UDEN (NED
  • Maillot blanc 
    Luis LUHRS (GER)
  • Meilleur Français 
    Lenny MARTINEZ (FRA)
  • Super Combatif 
- Sur l'étape -
  • Combativité 
Classement par équipes
Top 3
n/d
Images du jour
Résultats complets
Résumé

Les routes ondulées et bien dessinées de Saône-et-Loire sont particulièrement propices à l’exercice du contre la montre par équipes. Dans ce domaine, l’équipe nationale d’Allemagne a exprimé sa puissance collective sur les 27,9 km de faux-plats incessants entre Gueugnon et Saint-Vallier. Les Allemands ont non seulement fini très fort pour gommer un léger retard et prendre aux Belges déjà impressionnants le meilleur temps de l’étape, mais ils ont également propulsé Michel Hessmann dans le Maillot jaune.

Ainsi, la valse des leaders continue, avec un cinquième maillot jaune depuis le Grand départ de La Roche-sur-Yon (le Néerlandais Van Belle au prélude, le Norvégien Waerenskjold après la 1e étape, le Rhônalpin Labrosse puis le Britannique Gloag), ce qui traduit une vive concurrence.

Michel Hessmann a fait en l’occurrence fructifié sa présence dans le trio d’échappés qui s’était présenté la veille à l’arrivée à Chaillac où le jeune allemand, 21 ans et déjà membre de l’équipe World Tour Jumbo-Visma, s’était classé 3e derrière Gloag et le Danois Jörgensen.

Justement, la performance seulement moyenne de la Grande-Bretagne (4e à 28’’) n’a pas permis à Thomas Gloag de poursuivre son aventure dans le maillot jaune. Quant à l’équipe de France, 9e à 1’4’’ elle limite néanmoins les écarts pour relativement préserver les chances de son grimpeur Lenny Martinez (30e du classement général à 1’50’’) qui s’en est plutôt bien sorti sur les routes de sa région dans un exercice qui suscitait chez lui quelque inquiétude.

Le Tour de l’Avenir aborde une nouvelle phase avec une difficile 6e étape dans le Jura, comprenant cinq côtes ou cols de troisième catégorie au gré des 124,6 km très accidentés entre Saint-Amour et Oyonnax.

-- FIN --
Abandons du jour
HORS DELAIS
41 Marco SCHRETTL (AUT)
184 Leonardo Rafael ZAVALA PANTOJA (MEX)
22 Alberto BRUTTOMESSO (ITA)
23 Davide DAPPORTO (ITA)
45 Maximilian SCHMIDBAUER (AUT)
175 Rafael PEREIRA MARQUES (LUX)
Non partants
Rudy PORTER (AUS)
Jacob MADSEN (AUT)

Gueugnon est une commune de 6 954 habitants située à l’ouest du département de Saône-et-Loire, au carrefour de trois régions géographiques : le Morvan, le Charolais et le Bourbonnais.

Sa structure urbaine est originale puisque la ville est coupée en deux par l’Arroux, une rivière de 128 km née en Côte d’Or et qui se jette dans la Loire une vingtaine de kilomètres plus loin.

Gueugnon doit son développement à son site industriel, « les forges de Gueugnon » comme on les appelle encore communément. Installées dans un méandre de l’Arroux, les forges créées en 1724 par Jean Hector de la Fay, Maréchal de France, n’ont cessé de se développer, jusqu’à employer 3 000 personnes dans les années 60.

Aujourd’hui, la société « Aperam » compte 740 salariés sur un site de 32 hectares, au coeur de la ville et produit un acier inoxydable de haute qualité.

Le football et l’accession du FCG en première division en 1995, sa victoire en coupe de la Ligue en 2000 ont contribué à faire connaitre Gueugnon au niveau national. Aujourd’hui, le stade Jean-Laville, avec ses 14 000 places assises évoque le passé glorieux des « Forgerons » et continue d’accueillir événements sportifs et culturels.

7e commune la plus peuplée de Saône-Et-Loire avec ses 8,750 habitants

Forte de ses nombreuses infrastructures, Saint-Vallier permet aux habitants de vivre pleinement au sein de leur commune : 7 groupes scolaires, dont un collège, 1 maison médicale, 3 résidences pour personnes âgées, 1 salle de spectacles.

La Culture y est très présente grâce à la salle de spectacle de l’ECLA (Espace Culturel Louis Aragon) ainsi que son festival jeune public « Les Queulots Folies » tous les ans, au mois de juillet.

Saint-Vallier est également une ville sportive, elle brille particulièrement dans la discipline gymnique et bénéficie de très belles infrastructures permettant sa pratique.

Située au sein du Bassin minier avec Montceau-les-Mines, Blanzy et Sanvignes-les-Mines, Saint-Vallier est également riche d’une culture locale polonaise liée à l’immigration des travailleurs des mines dans les années 1920. Aujourd’hui, cette culture se retrouve autour d’associations, de pratiques gastronomiques et de nombreux échanges avec la Pologne.

Retour en haut