Menu

La Course

Parmi les vainqueurs du Tour de l'Avenir, Felice Gimondi (1964), Joop Zoetemelk (1969), Greg Lemond (1982), Miguel Indurain (1986), Laurent Fignon (1988) et Egan Bernal (2019) ont remporté au total 13 Tours de Franc

Le Tour de l’Avenir 2020 sur une nouvelle trajectoire

Du 14 au 19 Août 2020

Le Tour de l’Avenir 2020 est maintenu, c’est la principale bonne nouvelle que l’organisation Alpes Vélo est heureuse de pouvoir confirmer, concernant ce véritable Tour de France des jeunes (moins de 23 ans). La 57e édition se déroulera du 14 au 19 août prochain, sous réserve évidente de l’évolution sanitaire, sur un format donc légèrement réduit à six jours de course, mais qui ne change pas la vocation de l’épreuve, notamment son caractère montagneux.
Les nouvelles dates validées par la Fédération française de Cyclisme et l’Union Cycliste Internationale s’inscrivent dans un calendrier globalement remodelé en fonction de la crise liée à la pandémie de Covid- 19 et occasionnent un glissement vers la deuxième quinzaine d’août, soit d’une semaine par rapport à celles initialement prévues (7 au 16 août).

6 étapes et un Grand Départ de Château-Thierry

Le parcours subit plusieurs modifications. En particulier, le prologue initialement prévu à Charleville- Mézières et les deux étapes suivantes sont annulées. Il est d’ores et déjà envisagé de revenir très rapidement vers les villes qui n’auront pu accueillir l’épreuve cette année : ainsi, le Grand départ de Charleville-Mézières (Ardennes), l’arrivée d’étape à Soissons (Aisne) et le contre-la-montre par équipe à Laon (Aisne) sont déjà actés pour l’an prochain.
Cette année, le Grand départ sera donc donné le vendredi 14 Août 2020 de Château-Thierry (Aisne). Le dessin général de l’épreuve prévoit désormais une première approche montagneuse dans le Jura et une étape chronométrée dans le département de l’Ain, sur les pentes du col de la Faucille. Le séjour alpestre, avec le point de chute traditionnel en Savoie, présente un programme légèrement remanié sans pour autant modifier le profil des grandes difficultés avec une arrivée finale maintenue en altitude dans la station des Arcs après franchissement du col de l’Iseran.

Révéler les champions de demain

Le maintien du Tour de l’Avenir est déterminant pour la génération des coureurs de moins de vingt-trois ans qui risquaient en cette année si particulière de manquer l’opportunité de se révéler et de tarir ainsi le recrutement du secteur professionnel. Le calendrier à destination de ces jeunes coureurs est en effet considérablement rétréci et le Tour de l’Avenir en revêt un enjeu d’autant plus crucial.
Concernant le caractère international de l’épreuve, qui constitue l’un des points-clés du Tour de l’Avenir disputé sous la formule des équipes nationales « espoirs » (moins de 23 ans), un optimisme raisonnable permet d’envisager une participation assez large, notamment de la part des pays européens.
Le palmarès, tout spécialement ces dernières années, constitue le plus motivant des encouragements pour les espoirs des meilleures nations mondiales après les succès du Colombien Egan Bernal (2017), dernier vainqueur du Tour de France, du Slovène Pogaçar (2018) dont les débuts dans l’UCI WorldTour ont été fracassants, et du Norvégien Tobias Foss, lauréat 2019.

Un dispositif adapté pour l’accueil du public

Si l’événement garde son caractère festif et gratuit, avec les animations et la caravane publicitaire, des mesures strictes d’accompagnement et d’accueil du public seront mises en place par l’organisation, en coordination avec les autorités publiques et selon les directives à appliquer au mois d’août.

Cliquer pour agrandir
Etape 1
14 août
vendredi 14 août
Château-Thierry
Bar-sur-Aube
Plat
167 km
103,77 mi
+1 355 m
Etape 2
15 août
samedi 15 août
Champagnole
Septmoncel
Accidenté
140 km
86,99 mi
+2 710 m
Etape 3
16 août
dimanche 16 août
Divonne-les-Bains
Col de la Faucille - Pays de Gex Agglo
CLM
20 km
12,43 mi
+903 m
Etape 4
17 août
lundi 17 août
Saint-Vulbas
Saint François Longchamp
Semi-montagne
191 km
118,68 mi
+3 730 m
Etape 5
18 août
mardi 18 août
La Tour-en-Maurienne
La Toussuire
Montagne
69 km
42,87 mi
+2 594 m
Etape 6
19 août pm
mercredi 19 août pm
Saint-Michel-de-Maurienne
Bourg Saint Maurice / Arc 1800
Montagne
134 km
83,26 mi
+3 379 m

Les enjeux sportifs

Remis à la fin de chaque étape

Maillot jaune

Leader du classement général
Le classement général individuel au temps est établi par l’addition des temps enregistrés par chaque coureur dans les 6 étapes. Le maillot jaune est porté par le coureur leader de l'épreuve.
Parrainé par 

Maillot blanc à pois rouges

Meilleur grimpeur
Revêtu par le coureur qui cumule le plus grand nombre de points acquis au sommets des côtes et cols répertoriés et classés par catégories.
Parrainé par 

Maillot blanc

Meilleur coureur de la catégorie d'âge 19-20 ans
Le classement général individuel au temps est établi par l’addition des temps enregistrés par chaque coureur dans les 6 étapes. Le maillot blanc est porté par le coureur de la catégorie d'âge 19-20 ans le mieux placé au classement général de l'épreuve.
Parrainé par 

Maillot vert

Leader du classement par points
Porté par le leader du classement par points. Les points sont attribués à chaque arrivée d'étape et à l'occasion du sprint intermédiaire, dans certaines étapes en ligne.
Parrainé par 

Victoire d'étape

Le plus rapide du jour
Chaque jour le premier à franchir la ligne d'arrivée reçoit sur le podium protocolaire les éloges de Nicolas Loth, speaker de la course et est honoré par Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour de France.

Prix de la Combativité

A la fin de chaque étape
Attribué au terme de chaque étape par un jury présidé par le directeur de l'épreuve au coureur le plus généreux dans l’effort et manifestant le meilleur esprit sportif. Le coureur lauréat porte un dossard rouge sur l'étape suivante.

Le classement par équipe

Pays contre pays
Le classement par équipe est établi par l'addition des temps des trois meilleurs coureurs de chaque formation, sur chaque étape.
Parrainé par 

Points Coupe des Nations U23

Classement mondiales des équipes U23
A l'arrivée de chaque étape, seul le premier coureur de l'équipe marque des points pour le classement général de la Coupe des Nations UCI U23. A l'arrivée de la dernière étape, la nation en tête de ce classement est récompensée.
Remis à la fin du tour

Prix du Super-Combatif

A la fin de la course
Le coureur Super Combatif du Tour de l'Avenir est désigné par le jury au terme de la dernière étape.
Parrainé par

Historique

Le Tour de l’Avenir a été créé en 1961 par Jacques Marchand, rédacteur en chef du journal L’Équipe.

La course a changé plusieurs fois de nom au cours de son histoire. De 1972 à 1979, elle s’intitule le Trophée Peugeot de l’Avenir en référence à son parrain officiel. Puis de 1986 à 1990, cette épreuve prend le nom du Tour de la Communauté Européenne puisque elle est organisée par le concours de la Communauté Européenne et du Parlement Européen. Et c’est finalement en 1992, qu’elle prend le nom actuel de Tour de l’Avenir.

À sa naissance, celui-ci réunissait des équipes nationales composées de huit coureurs dont la moitié âgée de moins de 25 ans. Progressivement, la course a été ouverte aux professionnels. Depuis 2007, l’épreuve est entièrement dédiée aux jeunes coureurs de 19 à 23 ans.

Le Tour de l’Avenir fait aujourd’hui partie de la Coupe des Nations UCI U23 (catégorie 2.Ncup).

L'année dernière

VainqueurTobias FOSS (NOR)
SecondGiovanni ALEOTTI (ITA)
TroisièmeIlan VAN WILDER (BEL)
Maillot vertMatteo JORGENSON (USA)
Maillot à pois rougesJon AGIRRE (ESP)
Super-combatifStefan BISSEGGER (CHE)
Classement par équipeBelgique
Retour en haut

Palmarès complet

2019Tobias Foss (NOR)
2018Tadej POGACAR (SLO)
2017Egan BERNAL (COL)
2016David GAUDU (FRA)
2015Marc SOLER GIMENEZ (ESP)
2014Miguel Angel LOPEZ (COL)
2013Ruben FERNANDEZ ANDUJAR (ESP)
2012Warren BARGUIL (FRA)
2011Esteban CHAVES (COL)
2010Nairo QUINTANA (COL)
2009Romain SICARD (FRA)
2008Jan BAKELANTS (BEL)
2007Bauke MOLLEMA (NED)
2006Moisés DUENAS (ESP)
2005Lars Ytting BAK (DEN)
2004Sylvain CALZATI (FRA)
2003Egoi MARTINEZ (ESP)
2002Evgueni PETROV (RUS)
2001Denis MENCHOV (RUS)
2000Iker FLORES (ESP)
1999Unai OSA (ESP)
1998Christophe RINERO (FRA)
1997Laurent ROUX (FRA)
1996David ETXEBARRIA (ESP)
1995Emmanuel MAGNIEN (FRA)
1994Angel CASERO (ESP)
1993Thomas DAVY (FRA)
1992Hervé GAREL (FRA)
1991aucun
1990Johan BRUYNEEL (BEL)
1989Pascal LINO (FRA)
1988Laurent FIGNON (FRA)
1987Marc MADIOT (FRA)
1986Miguel INDURAIN (ESP)
1985Martin RAMIREZ (COL)
1984Charly MOTTET (FRA)
1983Olaf LUDWIG (ALL)
1982Greg LEMOND (USA)
1981Pascal SIMON (FRA)
1980Alfonso FLOREZ (COL)
1979Sergueï SOUKHOROUTCHENKOV (URS)
1978Sergueï SOUKHOROUTCHENKOV (URS)
1977Eddy SCHEPERS (BEL)
1976Sven-Ake NILSSON (SWE)
1975Aucun
1974Enrique MARTINEZ HEREDI (ESP)
1973Gianbattista BARONCHELLI (ITA)
1972Fedor DEN HERTOG (NED)
1971Régis OVION (FRA)
1970Marcel DUCHEMIN (FRA)
1969Joop ZOETEMELK (FRA)
1968Jean-Pierre BOULARD (FRA)
1967Christian ROBINI (FRA)
1966Mino DENTI (ITA)
1965Mariano DIAZ (ESP)
1964Felice GIMONDI (ITA)
1963André ZIMMERMANN (FRA)
1962Antonio GOMEZ DEL MORAL (ESP)
1961Guido DE ROSSO (ITA)
Fermer