Étape 1
Marmande Marmande
15 août 2019

Type Plat
Distance 129 km
Dénivelé +921 m
Départ

Marmande (Lot-et-Garonne)

 13:15 CEST
 Rue de la République, Marmande (Google Maps)
Arrivée

Marmande (Lot-et-Garonne)

 16:00 CEST (estim.)
 Boulevard du Docteur Raymond Fourcade, Marmande (Google Maps)
Descriptif
Marmande Grand Départ du Tour de l'Avenir. Une première étape sur les routes de la Communauté d’Agglomération Val de Garonne, sans difficulté majeure, qui s'achèvera par 2 tours du circuit du Grand Prix de la Tomate qui se déroule chaque année au mois d’août à Marmande. Un puncheur pourrait-il déjouer les plans des sprinteurs ? on peut s’attendre à une course dynamique et nerveuse, tant la quête du premier maillot jaune est importante pour chaque équipe.
Points d'intérêt sportif
  • KM 24
    KM 24 - Meilhan-sur-Garonne
  • KM 26.2
    Sprint - Meilhans-sur-Garonne
  • KM 75.9
    GPM 4 - Côte de Haute-Vignes
  • KM 86
    Sprint - Fauillet
  • KM 105
    1er passage sur la ligne
  • KM 116.9
    2nd passage sur la ligne
Visuels
Fichier GPX
Liste des partants
n/d
Horaires de passage
Résultats complets
Classement de l'étape
Coureur Temps
Mathias Norsgaard JøRGENSEN (DEN) 02h58'49"
Ethan HAYTER (GBR) 02h59'41"
Thomas PIDCOCK (GBR) 02h59'41"
4 Niklas MÄRKL (GER) 02h59'41"
5 Stefan BISSEGGER (SUI) 02h59'41"
Classement général
Coureur Temps
Mathias Norsgaard JøRGENSEN (DEN) 02h58'49"
2 Ethan HAYTER (GBR) 02h59'41"
3 Thomas PIDCOCK (GBR) 02h59'41"
4 Niklas MÄRKL (GER) 02h59'41"
5 Stefan BISSEGGER (SUI) 02h59'41"
Maillots distinctifs & Prix
 Vert Mathias Norsgaard JøRGENSEN (DEN)
 Blanc à pois Ziga HORVAT (SLO)
 Combativité Mathias Norsgaard JøRGENSEN (DEN)
 KM 24 Mathias Norsgaard JøRGENSEN (DEN)
Classement par équipes
Equipe Temps
1 DANEMARK 08h58'11"
2 ETATS-UNIS 08h59'03"
3 NORVEGE 08h59'03"
4 BELGIQUE 08h59'03"
5 GRANDE-BRETAGNE 08h59'03"
Abandons du jour
Daniel HABTEMICHAEL (ERY), Anton VTIURIN (RUS).
Image du jour
Résumé

C’est dans la pure tradition danoise de révéler pratiquement chaque année de nouveaux talents de rouleur sur le Tour de l’Avenir. C’est encore le cas avec Mathias Norsgaard Jörgensen qui a mené à bien une longue échappée lancée dès les tout premiers kilomètres de la première étape disputée ce jeudi en boucle autour de Marmande.

Mathias Norsgaard Jörgensen était d’abord accompagné du Slovène Ziga Horvat, dont il se débarrassa à l’approche des deux tours du circuit final (11,8 km chacun) pour conclure dans un style séduisant son effort, en préservant près d’une minute (52’’) sur le peloton.

Le Danois, 22 ans, qui mesure deux mètres sous la toise, réalise ainsi une performance qui rappelle celle de son compatriote Kasper Asgreen, qui a crevé l’écran sur le dernier Tour de France dans le rôle d’équipier au sein de la formation Deceunink – Quick Step et s’était imposé de manière à peu près similaire il y a deux ans dans l’étape inaugurale à Loudéac. On souhaite à Mathias Norsgaard Jörgensen de poursuivre sur le même chemin.

En attendant, il a toute chance de conserver, voire de consolider son Maillot jaune puisque la 2e étape, disputée ce vendredi en Dordogne, se présente sous forme d’un contre la montre par équipes de 32,1 km entre Eymet et Bergerac.

Par ailleurs, cette première étape a été marquée par une chute massive qui a impliqué de très nombreux coureurs dans les trois derniers kilomètres. Conformément au règlement, les coureurs accidentés ou retardés ont été crédités du même temps que le peloton, mais il n’empêche que plusieurs coureurs présentent des séquelles de cet incident dont on mesurera au fil des jours les conséquences.

-- FIN --
La carte

Cité de coeur et de mémoire, Marmande allie authenticité, convivialité, histoire et douceur de vivre.

Marmande affiche la couleur de sa gastronomie : le rouge. Comme ses tomates, la ronde, la côtelée, la cœur de bœuf, la cocktail, la Marmande. Mais aussi ses fraises, la Garriguette, la Mara des bois, la Charlotte, la Ciflorette. Ses vins AOC Côtes du Marmandais, se déclinent en rouge, en blanc et en rosé.

Fille du fleuve, Marmande doit sa prospérité au roi Richard Cœur-de-Lion qui lui accorde, en 1182, une «Charte de coutumes et libertés». C’est l’acte de naissance de la cité, qui renforce sa position de frontière naturelle entre la Guyenne et la Gascogne.

Marmande s’affirme aussi à travers une architecture cultuelle remarquable : l’église Notre-Dame (à partir du 13e siècle), le cloître (16e siècle), la chapelle Saint-Benoît (17e siècle), inscrits aux Monuments Historiques.

Riche de ce passé, au coeur d’un terroir de vignes, de tomates et de fraises, Marmande conjugue coutumes et modernité, servie par un caractère résolument tourné vers l’avenir.

Retour en haut
Menu