Menu

A chacun son tour
20 août 2021

Les jumeaux Johannessen ne peuvent pas réussir le doublé tous les jours comme jeudi où ils avaient terminé premier et deuxième, à l’image des frères Yates il y a quelques années sur le Tour de l’Avenir. Mais c’est à chacun son tour de gagner. Après Anders à Septmoncel, c’est Tobias qui a triomphé au Grand Colombier, première arrivée au sommet du Tour de l’Avenir. Et il a fait le grand écart avec ses adversaires, y compris les autres favoris, l’Italien Filippo Zana, lauréat de la Course de la Paix, ou l’Espagnol Carlos Rodriguez, qui semblait avoir le champ libre après l’abandon sur chute de son compatriote Juan Ayuso, mais seulement quatrième de cette première étape décisive et visiblement déçu.

Tobias Johannessen (NOR) dans l’ascension finale de la septième étape du Tour de l’Avenir 2021.

Gabarit léger de grimpeur, coup de pédale dynamique, Tobias Johannessen a survolé l’ascension du Grand Colombier, s’emparant ainsi du Maillot jaune que le Néerlandais Mick Van Dijke portait brillamment depuis le contre la montre par équipes il y a cinq jours. Le Norvégien a creusé des écarts significatifs qui lui permettent même de prendre une option sur le classement général, même si rien n’est joué puisque le week-end final propose un copieux programme alpestre avec le col du Chaussy et La Croix-de-Fer ce samedi entre La Tour-en-Maurienne et Saint-Jean d’Arves. Et rien ne pourra sans doute être acquis avant l’étape finale dimanche avec La Madeleine, l’Iseran et le dénouement au sommet du col du Petit-Saint-Bernard, rien que ça !

Tobias Johannessen (NOR) s’impose en solitaire au sommet du Grand Colombier.

Il n’empêche que Tobias Johannessen est mieux qu’une confirmation (il s’était déjà classé 2e du Baby Giro). Un grimpeur très prometteur s’annonce quand on sait que ce coureur issu du VTT, et actuel champion de Norvège de cyclo-cross, accomplit sa première véritable saison sur la route !

Retour en haut